Politique

Tunisie : Kaïs Saïed parviendra-t-il à impulser le changement ?

Kaïs Saïed à Tunis, dimanche 13 octobre 2019, au soir du second tour (image d'illustration).

Kaïs Saïed à Tunis, dimanche 13 octobre 2019, au soir du second tour (image d'illustration). © Ons Abid

Investi d’une incontestable autorité morale après son élection à la présidence de la République avec plus de 70 % des voix, Kaïs Saïed, sans parti, aura fort à faire pour peser dans le jeu politique. Et imprimer un véritable changement. Analyse.

Il fait déjà nuit ce dimanche 13 octobre quand Kaïs Saïed s’adresse à une presse qu’il a eu tendance à ignorer ces dernières semaines. Dehors, des feux d’artifice célèbrent la victoire, des voitures klaxonnent. Une foule contrastée s’amasse sur l’avenue Bourguiba pour exprimer sa joie. Face aux caméras, les remerciements du nouveau président élu vont à la jeunesse « qui a ouvert une nouvelle page de l’Histoire, donné une leçon au monde entier et défendu le nouveau visage de la révolution en s’attachant à la légalité ».

Le constitutionnaliste et assistant universitaire à la retraite a été littéralement plébiscité : 72,71 % des voix, soit plus de 2,7 millions d’électeurs, avec un taux de participation de 57,8 % des inscrits. Bien plus qu’espéré. Il devrait prendre ses fonctions le 23 octobre, date de la fin de l’intérim de Mohamed Ennaceur, à moins que de nombreux recours de dernière minute ne viennent perturber un calendrier déjà très serré.

Qu’un indépendant, sans carrière partisane, occupe la magistrature suprême est inédit. Ce qui fait dire à son frère cadet, Naoufel, proche soutien de campagne : « Kaïs Saïed jouera un rôle important de fédérateur de tous les partis. C’est la première fois qu’un président aura ce statut. » Son indépendance devrait l’aider à se mettre à égale distance de chacun. Un atout qui pourrait tout autant se muer en faiblesse.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte