Politique

[Édito] Maroc : les inégalités, voilà l’ennemi

Par

François Soudan est directeur de la rédaction de Jeune Afrique.

Les investissements au Maroc ne créent pas suffisamment d'emplois, selon la Banque mondiale (image d'illustration).

Les investissements au Maroc ne créent pas suffisamment d'emplois, selon la Banque mondiale (image d'illustration). © Hassan OUAZZANI/Jeune Afrique

S’il est un signe subliminal sous lequel ont été placés la formation du nouveau gouvernement marocain – le plus resserré depuis la fin des années 1970 – et le discours royal devant le Parlement qui a suivi de quelques jours, c’est bien celui de l’urgence sociale.

La sobriété qui avait présidé aux cérémonies du vingtième anniversaire de l’intronisation de Mohammed VI, fin juillet, et la suppression de la célébration officielle de son 56e anniversaire, fin août, avaient donné le ton : dans l’esprit du souverain, qui n’a jamais autant usé de l’adjectif « nouveau » que ces temps-ci (« nouvelle mentalité », « étape nouvelle », « sang neuf », « nouveau modèle »…), l’heure est au recentrage, à la reddition des comptes et à la mise à plat de l’une des caractéristiques du système de gouvernance qui, manifestement, l’agace beaucoup : les interruptions constantes, sources de paralysie, dans la chaîne vision-décision-implémentation.

Cette volonté d’efficacité se retrouve – partiellement – dans la composition du gouvernement El Othmani II. Un gouvernement à la fois politique, puisqu’il tient compte de la majorité parlementaire, donc du cadre constitutionnel, et technocratique, dont l’action sera irriguée par les travaux de la prochaine commission chargée du « nouveau modèle de développement ».

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte