Société

Le retour des réfugiés au Burundi, un casse-tête diplomatique

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 12 novembre 2019 à 15:18

Des réfugiés burundais au Rwanda, en avril 2015. © UNHCR / S. Masengesho

À compter du 1er octobre, les 183 000 réfugiés burundais présents en Tanzanie commenceront à être rapatriés – qu’ils le veuillent ou non. Préoccupé par la stabilité de la sous-région, l’ONU s’en inquiète, mais Bujumbura répète que, à huit mois de l’élection présidentielle, prévue le 20 mai prochain, les conditions sont réunies. Vraiment ?

Source Jeune Afrique – HCR

Source Jeune Afrique – HCR © Source Jeune Afrique – HCR