Sécurité

RDC : du changement à la tête de la Monusco

Le général Bernard Commins (au centre, béret bleu), commandant adjoint de la Force Monusco échangeant avec des jeunes de Yumbi, en janvier 2019.

Le général Bernard Commins (au centre, béret bleu), commandant adjoint de la Force Monusco échangeant avec des jeunes de Yumbi, en janvier 2019. © Photo MONUSCO / FORCE

Le général Bernard Commins a quitté ses fonctions de commandant par intérim de la force de la Monusco. C'est un autre militaire français qui a pris sa suite.

Commandant par intérim de la force de la Monusco depuis septembre 2016, le général Bernard Commins a pris il y a un mois les fonctions de conseiller du coordonnateur des Nations unies pour les interventions d’urgence pour l’Ebola, David Gressly.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte