Sécurité

RDC : du changement à la tête de la Monusco

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 14 octobre 2019 à 16h03
Le général Bernard Commins (au centre, béret bleu), commandant adjoint de la Force Monusco échangeant avec des jeunes de Yumbi, en janvier 2019.

Le général Bernard Commins (au centre, béret bleu), commandant adjoint de la Force Monusco échangeant avec des jeunes de Yumbi, en janvier 2019. © Photo MONUSCO / FORCE

Le général Bernard Commins a quitté ses fonctions de commandant par intérim de la force de la Monusco. C’est un autre militaire français qui a pris sa suite.

Commandant par intérim de la force de la Monusco depuis septembre 2016, le général Bernard Commins a pris il y a un mois les fonctions de conseiller du coordonnateur des Nations unies pour les interventions d’urgence pour l’Ebola, David Gressly.

Un autre Français, le général Thierry Lion, le remplace au sein de la mission onusienne. Lion était, depuis août 2016, conseiller chargé des questions de défense auprès de la représentation française à l’ONU.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer