Politique

RDC : du changement à la tête de la Monusco

Le général Bernard Commins a quitté ses fonctions de commandant par intérim de la force de la Monusco. C’est un autre militaire français qui a pris sa suite.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 14 octobre 2019 à 16:03

Le général Bernard Commins (au centre, béret bleu), commandant adjoint de la Force Monusco échangeant avec des jeunes de Yumbi, en janvier 2019. © Photo MONUSCO / FORCE

Commandant par intérim de la force de la Monusco depuis septembre 2016, le général Bernard Commins a pris il y a un mois les fonctions de conseiller du coordonnateur des Nations unies pour les interventions d’urgence pour l’Ebola, David Gressly.

À Lire RDC : faut-il en finir avec la Monusco ?

Un autre Français, le général Thierry Lion, le remplace au sein de la mission onusienne. Lion était, depuis août 2016, conseiller chargé des questions de défense auprès de la représentation française à l’ONU.