Politique

Madagascar : « Hery » relance son parti

Hery Rajaonarimampianina, l'ancien président malgache.

Hery Rajaonarimampianina, l'ancien président malgache. © Saurabh Das/AP/SIPA

L’avenir du parti HVM était au cœur des discussions entre l’ancien chef de l’État malgache, Hery Rajaonarimampianina, et le président du Sénat, Rivo Rakotovao, fin septembre, en France.

À la fin de septembre, l’ex-président malgache Hery Rajaonarimampianina s’est longuement entretenu à son domicile parisien avec Rivo Rakotovao, le président du Sénat, lors d’un bref séjour de ce dernier en France. Au cœur des discussions : l’avenir du parti HVM, qu’ils ont cofondé en 2014.

Assemblée générale en préparation

Si aucun candidat n’en a porté les couleurs lors des législatives de mai, des personnalités issues de ses rangs se sont présentées en indépendant, comme les ex-ministres Neypatraiky Rakotomamonjy, Narson Rafidimanana et Monique Rasoazananera. Sitôt élus députés, ces derniers ont formé le Groupe des parlementaires républicains, qui soutient le président, Andry Rajoelina. « Hery » n’est cependant pas opposé à l’idée de recevoir ces frondeurs.

Par ailleurs, le parti n’a plus de président national depuis son congrès d’août 2017. Une assemblée générale est en préparation, sous la houlette, notamment, du sénateur Riana Andriamandavy.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte