Innovation

Pour voir le tunisien Telnet dans l’espace, le compte à rebours est lancé

Signature du partenariat entre Telnet et les sociétés russes  Sputnix et GK Launch Services, le 24 juin à Moscou.

Signature du partenariat entre Telnet et les sociétés russes Sputnix et GK Launch Services, le 24 juin à Moscou. © Telnet

Bientôt le premier satellite tunisien dans l’espace ? La société Telnet, dirigée par Mohamed Frikha, noue des partenariats avec des entreprises russes, américaines et japonaises pour voir le projet devenir réalité en 2020.

En août 2018, Mohamed Frikha paradait dans la Silicon Valley et assurait que sa société Telnet lancerait le premier satellite tunisien en 2020. Un an plus tard, le projet est plus que jamais d’actualité.

Une date est annoncée pour cette prouesse : septembre 2020. Telnet a conclu en juin un accord avec deux sociétés russes, Sputnix et GK Launch Services, pour le lancement qui se veut un test grandeur nature avant l’envoi de trente nanosatellites de télécommunication en 2023 pour une connexion 24h/24.

Mais c’est depuis les États-Unis que Frikha envisage sa conquête des étoiles, à travers sa filiale Telnet Corporation, destinée à être la tête de pont du projet.

Le cabinet de conseil Gartner a été sollicité pour élaborer le business plan. Un responsable pays et des commerciaux sont en cours de recrutement. En attendant d’atteindre l’espace, Telnet et son partenaire japonais, Fuji-IMVAC, partent à l’assaut du ciel avec la présentation d’ici à la fin de l’année d’un prototype de drone.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte