Politique

Côte d’Ivoire : les grands travaux de Pierre Fakhoury

Travaux de construction du pont Henri Konan Bédié, le 23 mai 2013 à Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire.

Travaux de construction du pont Henri Konan Bédié, le 23 mai 2013 à Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire. © Olivier pour Jeune Afrique

L'architecte libano-ivoirien Pierre Fakhoury s'est vu confier plusieurs chantiers d'envergure à travers le pays.

L’église Sainte-Anne de Pépressou, qui jouxtera le caveau d’Henri Konan Bédié, sera achevée en avril 2020, soit un an avant la date prévue. Depuis la brouille qui oppose Alassane Ouattara à son aîné, la présidence ne finance plus ces travaux. Mais PFO, l’entreprise de Pierre Fakhoury, poursuit cette construction malgré tout.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte