Diplomatie

Crise anglophone au Cameroun : Paul Biya confie une médiation à l’ex-journaliste Eric Chinje

Le président camerounais, Paul Biya.

Le président camerounais, Paul Biya. © Francois Mori/AP/SIPA

Alors que le Grand dialogue national vient de se clôturer à Yaoundé, l’ex-journaliste Eric Chinje a commencé les consultations dans le cadre d’une mission de médiation visant à trouver des solutions à la crise anglophone qui secoue le Cameroun.

Paul Biya a confié à l’ancien journaliste Eric Chinje (qui avait été son unique interviewer à la télévision), aujourd’hui patron de l’agence de communication Kory Agency, une mission de médiation dans la crise anglophone.

Après avoir rencontré Joseph Dion Ngute, le chef du gouvernement, les ministres René Emmanuel Sadi (Communication) et Jacques Fame Ndongo (Enseignement supérieur) ainsi que plusieurs cadres de la présidence, Chinje s’est entretenu avec le cardinal Christian Tumi le 29 septembre, veille de l’ouverture du Grand dialogue national.

En contact avec Ambazoniens et Américains

Auparavant, il avait rendu visite à Sisiku Ayuk Tabe, le président autoproclamé de l’Ambazonie, à la prison principale de Yaoundé. Chinje est aussi en contact régulier avec l’Américain Tibor Nagy, le secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines, et a prévu de se rendre en Afrique du Sud.

Il partira ensuite pour le Botswana, cette fois dans le cadre de ses activités de conseil auprès de l’ex-président Ian Khama.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte