Politique

Madagascar : Albert-Camille Vital, nouvel ambassadeur à Maurice

À la retraite depuis sa défaite sans appel au premier tour de l’élection présidentielle malgache, en 2013, l’ancien général de brigade – soutien d’Andry Rajoelina lors du dernier scrutin – a été nommé, le 18 septembre, ambassadeur de son pays à Maurice.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 11 octobre 2019 à 17:04

Albert-Camille Vital. © YouTube/Jeannot Ramambazafy

Albert-Camille Vital reprend du service. À la retraite depuis sa défaite sans appel au premier tour de l’élection présidentielle malgache, en 2013, l’ancien général de brigade, passé par Saint-Cyr et l’École supérieure de guerre de Paris, a été nommé, le 18 septembre, ambassadeur de son pays à Maurice.

Récompensé par le président Rajoelina

À 67 ans, le chef du parti Hiaraka Isika renoue avec une fonction qu’il avait brièvement occupée auprès des Nations unies, à Genève, en 2012. Une « récompense » pour ce fidèle d’Andry Rajoelina, qui, lorsqu’il avait été président de la Transition, l’avait choisi pour diriger le gouvernement, de 2009 à 2011.

À Lire Andry Rajoelina : « À Madagascar, nous avons tout pour réussir »

Après Alexandre Georget, nommé au ministère de l’Environnement, et Hajo Andrianainarivelo, à celui de l’Aménagement du territoire, Vital est le dernier grand leader de l’Alliance républicaine de Madagascar (la plateforme qui soutint la candidature de l’actuel chef de l’État lors de l’élection présidentielle de 2018) à être ainsi remercié pour ses services. À charge pour lui de redynamiser les relations avec Maurice, où Antananarivo n’avait plus d’ambassadeur depuis dix ans.