Dossier

Cet article est issu du dossier «Cedeao : vous avez dit communauté ?»

Voir tout le sommaire
Energie

Interconnexion : la Cedeao en marche vers un vrai marché régional de l’électricité

Pour la période 2019-2033, la Cedeao prévoit d’investir 36,4 milliards de dollars dans 75 projets prioritaires. © Ueslei Marcelino/REUTERS

À partir de 2020, quatorze des quinze pays membres de la Communauté seront interconnectés, préfigurant un vrai marché régional de l’électricité… À laquelle tous les citoyens devraient enfin avoir accès, qui plus est à un prix abordable.

Lentement mais sûrement, le projet d’interconnexion des réseaux électriques des pays de la Cedeao progresse. À partir de 2020, quatorze des quinze pays de la Cedeao seront interconnectés, contre neuf aujourd’hui. Seul l’insulaire Cap-Vert ne sera pas raccordé à ses voisins du continent.

Pour piloter l’intégration des réseaux d’énergie nationaux dans un marché régional unifié de l’électricité, la Cedeao a créé, dès décembre 1999, le Système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain (EEEOA) – plus connu sous son acronyme anglophone WAPP, pour West African Power Pool –, une institution dont le siège est installé à Cotonou, au Bénin, et qui s’attelle désormais à mettre en place un marché régional de l’électricité.

60% d’habitants sans électricité

L’objectif du WAPP est d’assurer aux populations et aux entreprises des pays membres un approvisionnement égalitaire et fiable en électricité, à un coût compétitif, d’ici à quinze ans. Et il reste fort à faire pour y parvenir. En effet, selon les dernières données statistiques de la Cedeao (publiées à la fin de 2016), près de 60 % des 375 millions d’habitants de la Communauté – et 77 % de sa population rurale – n’ont pas accès à l’électricité.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)
Fermer

Je me connecte