Dossier

Cet article est issu du dossier «Le cannabis, nouvel eldorado africain»

Voir tout le sommaire
Conso & Distribution

Le cannabis, futur marché des acteurs mondiaux de la boisson ?

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 07 octobre 2019 à 16h55
De la marijuana pousse dans une ferme de cannabis en Californie, le 15 août 2019.

De la marijuana pousse dans une ferme de cannabis en Californie, le 15 août 2019. © Richard Vogel/AP/SIPA

La baisse des ventes d’alcool observée dans les pays où le cannabis a été légalisé a incité des acteurs mondiaux de la boisson comme Heineken et Pernod Ricard à se pencher sur ce nouveau marché.

Conséquence de la légalisation du cannabis au Canada et dans plusieurs états américains : les ventes d’alcool ont enregistré d’importantes baisses. Ce qui a incité plusieurs acteurs mondiaux de la boisson à se pencher, depuis 2018, sur ce nouveau marché.

Constellation Brands, propriétaire des bières Corona, a investi, en août 2018, 4 milliards de dollars dans le producteur canadien Canopy Growth.

Un marché américain à 200 milliards de dollars

Pour sa part, Heineken a lancé en Californie une boisson gazeuse à base de cannabis. Et le brasseur Molson Coors s’est associé avec un producteur canadien pour développer des boissons au cannabis.

Du côté du leader mondial Diageo, on se dit, comme Pernod Ricard, attentif à cette tendance, même si son directeur général Ivan Menezes a admis en mai que son entreprise pouvait augmenter ses ventes et ses profits sans avoir besoin de se tourner vers ces produits alternatifs. Constellation Brands estime à 200 milliards de dollars le potentiel du marché aux États-Unis d’ici à quinze ans.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte