Dossier

Cet article est issu du dossier «Cedeao : vous avez dit communauté ?»

Voir tout le sommaire
Économie

Cedeao : des pays leaders dans l’agro-industrie, l’or et le pétrole

La raffinerie de Bonny Island, au Nigeria.

La raffinerie de Bonny Island, au Nigeria. © Flickr / Creative Commons / Shell

La Cedeao compte parmi ses membres des producteurs de tout premier ordre au niveau continental, comme en témoignent les résultats de quelques filières des secteurs extractif et agro-industriel.

• Or

Avec 158 tonnes (t) de métal jaune extraites de ses gisements en 2018, plus que jamais fidèle à son ancien nom de Gold Coast, le Ghana est redevenu le premier producteur d’or du continent, devant le Soudan (127 t) et l’Afrique du Sud (119 t). D’autres pays de la Cedeao figurent parmi les principaux producteurs africains : le Mali (60,8 t produites en 2018), le Burkina Faso (52,6 t) et la Guinée (47 t). Au Ghana, au Mali et au Burkina Faso, les investissements consacrés aux projets d’exploration dans la filière aurifère sont en pleine expansion depuis 2017.

• Pétrole

La raffinerie de pétrole de Mbao, à 15/km de Dakar, est la seule du pays.

La raffinerie de pétrole de Mbao, à 15 km de Dakar © Youri Lenquette pour JA

Si la plupart des autres pays de la Cedeao en produisent peu (Niger, Côte d’Ivoire) ou pas encore (Sénégal), le Nigeria est devenu le premier producteur de pétrole en Afrique, avec 98,4 millions de tonnes (mt) extraites en 2018, loin devant l’Angola (74,6 mt), l’Algérie (65,3 mt) et la Libye (47,5 mt). Selon le commissaire Énergies de la Cedeao, la sous-région représenterait 30 % des réserves de pétrole et de gaz du continent.

• Coton

Un producteur de coton, au Burkina Faso

Un producteur de coton, au Burkina Faso © Théo Renaut pour J.A.

Les plus importants producteurs de coton du continent sont des pays ouest-africains, pour lesquels les exportations de coton représentent de 3 % à 10 % du PIB. Pour la campagne 2017-2018, les pays de la Cedeao ont récolté plus de 2,5 millions de t de coton-graine (soit environ 10 % de la production mondiale), dont près de 730 000 t pour le Mali, suivi du Burkina Faso (611 700 t), du Bénin (598 000 t), de la Côte d’Ivoire (413 000 t) et du Togo (117 000 t). Ils devancent largement les deux grands producteurs d’Afrique centrale que sont le Cameroun et le Tchad, qui n’ont respectivement produit que 154 000 t et 35 000 t.

• Cacao

Cacao en Côte d'Ivoire.

Cacao en Côte d'Ivoire. © Fernando Llano/AP/SIPA

Avec plus de 1,96 million de t récoltées au cours de la campagne 2017-2018, la Côte d’Ivoire est de loin le premier producteur de cacao au monde, devant le Ghana (905 000 t). Le Nigeria, avec 255 000 t, a ravi la troisième place de producteur africain au Cameroun (250 000 t), qui reste le premier de sa classe en Afrique centrale.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte