Diplomatie

Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié déçu de ne pas avoir pu rencontrer Emmanuel Macron

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Henri Konan Bedie, président du Parti Democratique de Cote d'Ivoire (PDCI)

Henri Konan Bedie, président du Parti Democratique de Cote d'Ivoire (PDCI) © V. FOURNIER/JA

Après avoir passé plus de deux mois en France, Henri Konan Bédié (PDCI) n’est pas parvenu à rencontrer le président français avec lequel il souhaitait s’entretenir.

Henri Konan Bédié est rentré à Abidjan le 24 septembre, après avoir passé deux mois et demi en Europe. Il n’a pourtant pas réussi à voir Emmanuel Macron, avec qui il voulait s’entretenir en marge de la remise du Prix Houphouët-Boigny à Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien.

Annulée à la fin de juin, la cérémonie devait être organisée en octobre, mais a été reportée sine die : Bédié veut y convier Laurent Gbagbo, ce qui n’est pas du goût d’Alassane Ouattara. Celui-ci a un allié de poids parmi les membres du jury : son ami Michel Camdessus, l’ex-patron du FMI.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte