Politique

Égypte : Mohamed Ali, nouveau porte-voix des classes populaires en colère ?

Des manifestants au Caire, samedi 21 septembre.

Des manifestants au Caire, samedi 21 septembre. © Amr Abdallah Dalsh/REUTERS

Des centaines d’Égyptiens ont bravé l’interdiction de manifester pour réclamer le départ du président Sissi… à l’appel d’un homme d’affaires en exil qui dénonce la corruption du régime militaire.

« Ils n’étaient que quelques centaines à crier “Dégage Sissi”, mais ça doit être terrible pour un tel dictateur de voir son portrait déchiré dans la rue ! Tout le monde en a ras le bol de ce président. Ce sont les pauvres qui se mobilisent parce qu’il les a déçus et leur a menti », résume Raneem, journaliste égyptienne de 30 ans, qui ne pensait pas revoir de telles scènes huit ans après la chute de Moubarak, lequel avait permis à l’armée de renforcer son emprise sur le pays. Du Caire à la ville ouvrière de Mahalla, en passant par Alexandrie, la répression a dépassé la mobilisation avec des arrestations dans 14 gouvernorats le 21 septembre. À ce jour, au moins 2 000 personnes ont été interpellées.

Le 14 septembre, dans un centre de conférences du Caire détenu par l’armée, le président égyptien avait qualifié de « purs mensonges » les accusations de corruption et de détournement de fonds proférées par Mohamed Ali, un entrepreneur du BTP réfugié en Espagne. « Oui, j’ai construit des palais présidentiels et j’en construirai d’autres. Je suis en train de construire une nouvelle nation », avait tenté de se justifier Abdel Fattah al-Sissi. « Rien n’est à mon nom, tout est au nom de l’Égypte », avait-il ajouté.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte