Politique

Centrafrique : Abdoulaye Miskine de retour dans son pays

Le rebelle Abdoulaye Miskine, chef du Front démocratique du peuple centrafricain, est de retour dans son pays.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 19 septembre 2019 à 12:30

Une patrouille de la Minusca dans les rues de Bangui. © Jerome Delay/AP/SIPA

Arrêté à Bertoua (Cameroun) en septembre 2013, expulsé au Congo-Brazzaville puis aperçu à Nairobi et à Khartoum, Abdoulaye Miskine, le chef du Front démocratique du peuple centrafricain, est de retour dans son pays.
Le rebelle s’est installé dans une localité située à la frontière avec le Soudan, à l’opposé de la zone qui longe le Cameroun et où son groupe armé a l’habitude de sévir. Dans le cadre de l’accord de Khartoum, Miskine s’était vu proposer, en février, un poste de conseiller au sein de l’État centrafricain, qu’il avait décliné.