Politique

Arabie saoudite : dix choses à savoir sur Abdelaziz Al Saoud, le nouveau ministre de l’Énergie

Abdelaziz Al Saoud, le nouveau ministre saoudien de l'Énergie. © Jon Gambrell/AP/SIPA

Le 8 septembre, le roi d’Arabie saoudite et « MBS », son héritier, ont confié à ce prince habile et expérimenté le portefeuille de l’Énergie, marquant ainsi leur volonté de reprendre en main ce secteur stratégique.

1. Affaire de famille

Né en 1960, Abdelaziz Al Saoud est le quatrième fils du roi Salman et le demi-frère du prince héritier Mohamed Ben Salman (MBS). Il est le premier membre de la famille régnante à être nommé ministre de l’Énergie.

2. « Très qualifié »

Si sa filiation a joué un rôle certain dans sa nomination, il n’en est pas moins « très qualifié pour le poste », selon l’Américain Theodore Karasik, spécialiste des pays du Golfe. Entré au ministère de l’Énergie en 1987, vice-ministre du Pétrole en 1995, il a été le principal conseiller du tout-puissant ministre Ali Al Naïmi jusqu’en 2016.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte