BTP & Infrastructures

Afrique : razzia de contrats en perspective pour Engie

Le parc éolien de Tarfaya. © ENGIE/CAPA Pictures/LUBROTH ADAM

Le groupe énergétique français multiplie les projets sur le continent africain.

Depuis l’obtention des projets de parc éolien à Tarfaya et de centrale à charbon à Safi, au Maroc, Engie n’avait quasiment remporté aucun appel d’offres d’importance sur le continent en cinq ans.

Les annonces récentes et à venir vont bouleverser la donne. En avril, l’énergéticien français, associé au capital-investisseur Meridiam, remportait deux projets solaires photovoltaïques au Sénégal, à Kahone et à Touba-Kaël, d’une puissance installée totale de 60 MW.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)
Fermer

Je me connecte