Diplomatie

Congo-France : Denis Sassou Nguesso entre Emmanuel Macron et Jean-Yves Le Drian

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Le président français Denis Sassou Nguesso, accueilli à l'Élysée par son homologue français Emmanuel Macron, le 3 septembre 2019.

Le président français Denis Sassou Nguesso, accueilli à l'Élysée par son homologue français Emmanuel Macron, le 3 septembre 2019. © Thibault Camus/AP/SIPA

La visite de Denis Sassou Nguesso en France, où il a été reçu le 3 septembre à l’Élysée par Emmanuel Macron, a notamment été marquée par les propos de Jean-Yves Le Drian, qui a réclamé « des actes » en faveur du général Jean-Marie Michel Mokoko. Ce qui n’a pas manqué de créer un malaise avec la partie congolaise.

Arrivé au Bourget le 2 septembre, Denis Sassou Nguesso (DSN) a eu droit le lendemain à un déjeuner de une heure trente en tête à tête avec Emmanuel Macron à l’Élysée. Sa délégation, composée (entre autres) des ministres Jean-Claude Gakosso (Affaires étrangères), Anatole Collinet Makosso (Enseignement primaire et secondaire) et Arlette Soudan-Nonault (Tourisme, Environnement et Développement durable), était attablée dans une autre salle avec Franck Paris, le « Monsieur Afrique » du chef de l’État, Rémi Maréchaux, son alter ego au Quai d’Orsay, Philippe Bauduin, numéro deux de l’Agence française de développement (AFD), et Bernard Rogel, chef d’état-major particulier du président.

La veille, DSN avait reçu dans sa suite du Bristol Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères.

Si des accords portant sur l’environnement dans le Bassin du Congo et sur l’Éducation ont été signés sans problème, les déclarations imprévues de Le Drian, qui a dit à son interlocuteur qu’il attendait « des actes » en faveur du général Jean-Marie Michel Mokoko, emprisonné à Brazzaville, ont suscité un malaise et contraint l’Élysée à envoyer un message d’apaisement à la partie congolaise.

Le 4 septembre, DSN était l’hôte d’un dîner privé qu’organisait Patrick Pouyanné, le PDG de Total. Il a quitté la France le 5 dans la soirée.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte