Coulisses

Présidentielle en Tunisie : quelles conditions de détention pour le candidat Nabil Karoui ?

Une affiche du candidat à l'élection présidentielle tunisienne Nabil Karoui.

Une affiche du candidat à l'élection présidentielle tunisienne Nabil Karoui. © Hassene Dridi/AP/SIPA

Arrêté de façon spectaculaire vendredi 23 août, le candidat à l’élection présidentielle Nabil Karoui est depuis incarcéré à la prison de la Mornaguia. Voici ses conditions de détention.

Soupçonné de fraude fiscale et de blanchiment d’argent, Nabil Karoui, candidat à la présidence de la République, est incarcéré depuis le 23 août à la Mornaguia, près de Tunis. Sa famille a droit à une visite hebdomadaire, derrière une vitre (elle avait obtenu l’autorisation de le voir sans cet obstacle mais la mesure est inappliquée).

Cellule partagée

Deux hommes partagent sa cellule, située dans un pavillon éloigné des locaux réservés aux détenus de droit commun. Karoui a accès à la télévision, aux livres et aux journaux, mais ne dispose ni de stylos ni de téléphone. En pratique, seule la saisine de la Cour de cassation par les médias désireux de l’interviewer pourrait lui permettre de faire campagne, comme il en a en théorie le droit.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte