Politique

Gabon : dix choses à savoir sur Léandre Nzué, le maire de Libreville

Léandre Nzué, maire de Libreville, le 21 mai. © François Zima pour JA

Maire de Libreville, cet édile à la forte personnalité s’est fixé pour objectif de redonner du lustre à la capitale gabonaise. Quitte à recourir à des pratiques musclées.

1. Battant

Tête de liste lors des élections locales du 6 octobre 2018 dans le 2e arrondissement de Libreville, l’ancien secrétaire général adjoint du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a obtenu la majorité, devant l’Union nationale (UN) et le Rassemblement héritage et modernité (RHM). Depuis le 11 mars 2019, il préside aux destinées de cette commune où vivent 65 % des Gabonais.

2. Fang

Né à Libreville il y a 62 ans, il est tombé dans la politique dès son plus jeune âge. Fang du clan Essokè, il est apparenté à Léon Mba, qui fut le premier maire de la capitale et le premier président du Gabon indépendant. Il a fait ses études au collège Bessieux et a toujours vécu et travaillé dans sa ville natale.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte