Politique

Côte d’Ivoire : d’Adama Koné à Ramata Ly-Bakayoko, comment ces ministres ont sauvé leur poste

Le gouvernement ivoirien nommé le 4 septembre 2019

Le gouvernement ivoirien nommé le 4 septembre 2019 © DR / Presidence de la République ivoirienne

Cinq ministres du précédent gouvernement, qui devaient initialement être écartés à la faveur du remaniement du mercredi 4 septembre, ont finalement été maintenus dans la nouvelle équipe.

Le remaniement du gouvernement ivoirien, annoncé le 4 septembre, a été précédé de nombreuses tractations.

De manière inédite, les 2 et 3 septembre, Alassane Ouattara (ADO) et Amadou Gon Coulibaly, son Premier ministre, avaient rencontré les ministres concernés afin de leur annoncer leur départ : Adama Koné (Économie et Finances), Sidiki Diakité (Intérieur), Isaac Dé (Économie numérique), Mamadou Sangafowa Coulibaly (Agriculture), Raymonde Goudou Coffie (Modernisation de l’administration) et Ramata Ly-Bakayoko (Femme, Famille et Enfant).

Si l’un d’eux a fondu en larmes, d’autres, loin d’être abattus, ont activé leurs réseaux dans l’entourage d’ADO et de Gon Coulibaly. Une stratégie payante : hormis Mamadou Sangafowa Coulibaly, tous restent finalement au gouvernement.

Certains ont été rétrogradés, comme Adama Koné, nommé ministre auprès du président de la République, chargé des affaires économiques et financières. Il cumulera cette fonction avec celle d’administrateur de la Côte d’Ivoire à la BAD.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte