Justice

Gabon : la rentrée reportée de Marie-Madeleine Mborantsuo

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 12 septembre 2019 à 11h48
Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle.

Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle. © David Ignaszewski pour JA

Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle gabonaise, ne pourra pas inaugurer la nouvelle session de l’institution à la date prévue. En cause : l’absence d’Ali Bongo Ondimba, qui reçoit des soins à Londres.

Marie-Madeleine Mborantsuo (alias « 3M ») et tous les membres de la Cour constitutionnelle ont été reconduits, le 7 août, par décret du chef de l’État.

Selon nos sources, la présidente devra toutefois attendre pour inaugurer la nouvelle session de l’institution. Prévue pour le 12 septembre, celle-ci a été reportée sine die, en l’absence d’Ali Bongo Ondimba, en séjour de repos à Londres, où il reçoit des soins.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte