Entreprises & marchés

E-commerce : Alibaba cherche son sésame africain

Jack Ma va quitter ses fonctions de PDG pour se consacrer à ses Suvres philanthropiques, notamment en Afrique. © HAMILTON/REA

Alibaba, le géant chinois de la vente en ligne, n’oublie pas le continent dans sa politique d’internationalisation et veut contribuer au renforcement du secteur privé local.

Le continent devrait suivre avec attention les évolutions en cours à la tête d’Alibaba, le géant chinois de l’e-commerce. En annonçant, le 10 septembre 2018, soit le jour de ses 54 ans, qu’il quitterait douze mois plus tard la présidence exécutive du groupe qu’il a créé en 1999, Jack Ma inaugurait une nouvelle phase de développement pour Alibaba, avec l’Afrique au cœur de ses ambitions.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte