Sécurité

Niger : Niamey se plaint auprès de Bamako des vols de bétail

À la fin des années 2000, le cheptel malien comptait 8,89 millions de bovins. Photo d'illustration.

À la fin des années 2000, le cheptel malien comptait 8,89 millions de bovins. Photo d'illustration. ©

Le vol de bétail sur le territoire nigérien, par des groupes trouvant refuge au Mali, exaspère Niamey. Le ministre nigérien de la Défense a d’ailleurs prévu de s’en entretenir avec son homologue malien.

Irrité contre son voisin malien, le Niger se plaint des vols de bétail que commettent sur son territoire des groupes trouvant refuge au Mali. Selon Niamey, des troupeaux de plusieurs centaines – voire milliers – de têtes ont passé la frontière, sans que les Maliens réagissent.
Une inaction inconcevable tant ces mouvements ne devraient pas passer inaperçus. Kalla Moutari, le ministre nigérien de la Défense, compte aborder la question avec Ibrahima Dahirou Dembélé, son homologue malien, le 4 septembre à Bamako ou, au plus tard, le 14 à Ouagadougou, à l’occasion d’un sommet de la Cedeao sur la sécurité.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte

Toute l'actualité de l'Afrique anglophone

Analyse, débats, expertises... Pour comprendre l'Afrique de demain et d'aujourd'hui

arrow icon Découvrir theafricareport.com
Fermer

Je me connecte