Dossier

Cet article est issu du dossier «Congo-Brazzaville : après la tempête...»

Voir tout le sommaire
Culture

Congo-Brazzaville : le patrimoine monte en gamme grâce à de nouveaux musées

Le Musée du Cercle africain de Pointe-Noire a été inauguré début décembre 2018. © Capture YouTube D.Ribeiro

De nouveaux musées ont ouvert ces derniers mois au Congo-Brazzaville, permettant de valoriser le patrimoine du pays.

Cela a pris du temps et en demandera encore, mais les choses commencent à bouger en matière de conservation et de valorisation du patrimoine. En décembre 2018, Pointe-Noire a inauguré son Musée du Cercle africain, le premier musée de la ville, dont il retrace l’histoire. Il présente des objets d’art traditionnel ainsi que des œuvres de plasticiens et de peintres contemporains. Parrainé par l’Unesco, il est né d’un partenariat entre la major italienne Eni et l’État congolais, qui assure la gestion de l’établissement et de son personnel.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte