Politique

Tanzanie : blessé par balles, l’opposant Tundu Lissu achève sa rééducation et prépare son retour au pays

Le député de Chadema, Tundu Lissu, a été blessé par balles à son domicile ce jeudi 7 septembre 2017. © Capture d'écran de la page Facebook de Chadema Media

Le numéro deux du Chadema, le principal parti d’opposition en Tanzanie, poursuit sa convalescence en Belgique. Blessé par balles devant sa résidence parlementaire le 7 septembre 2017, cet avocat et opposant au président Magufuli persiste à accuser le pouvoir d’avoir tenté de l’assassiner.

Après quatre mois d’hospitalisation à Nairobi, au Kenya, Tundu Lissu achève sa rééducation à Louvain, où il réside depuis janvier 2018, et prépare son retour au pays. Il a obtenu le feu vert de son médecin le 20 août.

Déchu de son siège de député ce 28 juin pour cause d’absence prolongée, Lissu a profité de sa convalescence pour réunir des soutiens au sein de la Communauté de développement des États de l’Afrique australe (SADC) et de différentes ONG. D’abord prévu pour le 7 septembre, son retour en Tanzanie a été reporté au 2 novembre, soit moins d’un an avant la présidentielle d’octobre 2020, à laquelle il n’exclut pas de se présenter. Un sujet qu’il a évoqué avec Freeman Mbowe, le président du Chadema, qui lui a rendu visite en juillet.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte