Arts

Bronze au Burkina Faso : de l’artisanat au design

Ambre Jarno et Denis Kabore, lors de la fonte d'une lampe dundun dans le quartier de Hamdallaye. © Sophie Garcia/HansLucas

Sous la houlette de la société Maison Intègre, des artisans burkinabè créent des pièces uniques échappant aux modèles traditionnels.

Une cour familiale dans le quartier Hamdallaye, dans le nord-ouest de Ouagadougou. Sur ce petit carré de terre battue parsemé de bouts de ferraille et de sacs de charbon, une chèvre, une poule, un chien s’ébattent en liberté. Tandis que quatre hommes, protégés du soleil par un toit de tôle ondulée, s’affairent autour d’un trou creusé profond dans la terre.

Bientôt, d’âcres fumées sortent du foyer, et la chaleur devient étouffante. « Au fond du trou, la température peut atteindre jusqu’à 1 000 degrés ! », prévient Denis Kabore, suant à grosses gouttes sous son béret. Cet artisan de 45 ans est l’un des nombreux bronziers burkinabè, dont le savoir-faire est réputé dans toute l’Afrique de l’Ouest. Cette cour est la sienne et celle de sa famille : c’est là qu’il pratique une technique de fonte traditionnelle millénaire à la cire perdue.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte