BTP & Infrastructures

Hôtellerie : Palmeraie en suspens à Abidjan

Le quartier du Plateau, à Abidjan, où l’entreprise rénove la tour Shell. © Jacques Torregano pour JA

Le groupe marocain Palmeraie voit son projet de complexe hôtelier du quartier des affaires d'Abidjan (25 millions d'euros) suspendu à un conflit de propriété entre collectivités locales.

Après avoir lancé un ambitieux plan de développement en Côte d’Ivoire (JA no 3005-3006), le groupe marocain Palmeraie, via sa filiale Palm Hospitality Africa (PHA), bute sur son projet phare dans le pays : un complexe hôtelier de 25 millions d’euros au Plateau, le centre des affaires d’Abidjan, la capitale économique. Bâti sur une superficie de 17 555 m2, avec une capacité d’hébergement de 152 chambres, il doit être livré en 2020.

Mais le chantier est bloqué depuis plusieurs mois à cause d’un conflit entre la mairie du Plateau et le district d’Abidjan, qui revendique la propriété du site. Le litige, qui n’a pas connu de suite judiciaire, est en arbitrage chez Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre ivoirien. Palmeraie a signé un accord de management et de gestion avec le groupe sino-suédois Radisson Hotel pour gérer cet établissement baptisé Radisson Hotel & Apartments

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)
Fermer

Je me connecte