Dossier

Cet article est issu du dossier «Russie-Afrique : les secrets d'une reconquête»

Voir tout le sommaire
Politique

Médias : Russia Today et Sputnik considèrent l’Afrique d’un œil attentif

Le président russe Vladimir Poutine à Russia Today en 2015. © Wikimedia Commons

Les informations estampillées « Russie » rencontrent un vif succès sur le continent, particulièrement au Maghreb, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Burkina Faso.

Entre novembre 2017 et janvier 2018, la page Facebook de RT France – déclinaison francophone de Russia Today, l’un des médias internationaux financés par l’État russe – a vu le nombre de ses abonnés passer de 500 000 à 850 000. Une belle progression analysée par Kevin Lemonier*, maître de conférences à l’université Paris-8, qui a remarqué que parmi les 350 000 « likes » supplémentaires, 1 000 seulement venaient d’internautes français. Contre, par exemple, 30 000 d’Algérie, 10 000 du Maroc, 9 000 de Tunisie ou 5 000 du Mali.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte