Dossier

Cet article est issu du dossier «Russie-Afrique : les secrets d'une reconquête»

Voir tout le sommaire
Politique

Arnaud Dubien : « Sotchi symbolisera le retour de la Russie en Afrique »

Arnaud Dubien, Chercheur Associé© IRIS © IRIS

Quelle est l'influence réelle de la Russie en Afrique ? Les pays sur lesquels Moscou s'appuie pour faire son « retour » sur le continent ? Chercheur associé à l'Institut de relations internationales et stratégiques, Arnaud Dubien livre son analyse de la stratégie de Vladimir Poutine.

Jeune Afrique : Existe-t-il une sphère d’influence russe en Afrique ?

Arnaud Dubien : Non, le terme n’est pas approprié. En revanche, il existe des pays où la Russie exerce une influence peut-être non prépondérante, mais significative : l’Algérie, bien sûr ; l’Égypte, avec le projet de centrale nucléaire d’El-Dabaa (annoncé à la fin de 2017) et de gros contrats d’armement ; mais aussi la Libye.

On parle souvent d’un « retour » russe en Afrique. Est-ce le cas ?

Oui, bien sûr, mais ce retour date d’une douzaine d’années. Précisément : du deuxième mandat de Vladimir Poutine. Cela a commencé avec l’Algérie, et depuis la stratégie n’a pas changé : on efface la dette datant de l’époque soviétique en échange de nouveaux contrats. D’armement, en général.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte