Politique

Francophonie – Tahar Ben Jelloun : « Le bilinguisme est une réalité au Maghreb »

Tahar Ben Jelloun (Maroc - France), Ecrivain, à Paris le 22 février 2016. © Bruno Levy pour JA © Bruno Lévy pour JA

Pour l'écrivain marocain, le bilinguisme qui prévaut aujourd'hui au Maghreb est une force. « Plus on apprend de langues, mieux ça vaut », souligne l'auteur.

Jeune Afrique : Que pensez-vous du virage « pragmatique » que semble avoir pris les politiques éducatives au Maroc comme en Algérie ? 

Tahar Ben Jelloun : L’enseignement des matières scientifiques en français s’impose. Cela ne veut pas dire qu’on abandonne l’arabe classique, mais force est de constater que le bilinguisme est une réalité au Maghreb. Il ne faut pas en faire un problème, au contraire : plus on apprend de langues, mieux ça vaut.

L’auteur algérien Kateb Yacine évoquait la langue française comme un  « butin de guerre ». Quelle interprétation faites-vous de ce terme ? 

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte