Banque

Banques : bras de fer nigérian entre Godwin Emefiele et Adesola Kazeem Adeduntan

Godwin Emefiele, gouverneur de la Banque centrale du Nigeria et Adesola Kazeem Adeduntan, directeur général de First Bank of Nigeria © JA

En relevant le ratio prêts/dépôts à 60 %, Godwin Emefiele, le gouverneur de la Banque centrale nigériane, met en difficulté le numéro deux du secteur, la First Bank of Nigeria d'Adesola Kazeem Adeduntan. La mesure pourrait créer de nouveaux risques de crédit.

Pour les banques nigérianes, les prochaines semaines s’annoncent tendues. Au début du mois de juillet, la Banque centrale du Nigeria (CBN) a imposé aux établissements de crédit du pays d’atteindre un ratio prêts/dépôts de 60 % d’ici au 30 septembre.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)
Fermer

Je me connecte