Cinéma

Gabon : retour aux sources pour la star américaine Samuel L. Jackson

Samuel L. Jackson, le 26 juin 2019.

Samuel L. Jackson, le 26 juin 2019. © Jordan Strauss/AP/SIPA

L’acteur Samuel L. Jackson, qui se réclame de l’ethnie benga, a rencontré Ali Bongo Ondimba lors d’un voyage à Libreville. Un déplacement également professionnel, puisque la star travaille sur une série consacrée à l’esclavage.

L’acteur Samuel L. Jackson a reçu le 1er août un passeport gabonais des mains d’Alain Claude Bilie-By-Nzé, le ministre des Affaires étrangères. L’Américain, qui se réclame de l’ethnie benga, n’est en revanche pas titulaire de la nationalité gabonaise. Il est la première star à répondre à l’appel au retour qu’Ali Bongo Ondimba avait lancé en 2017 à l’adresse des afro-descendants.

À Libreville, où il logeait à l’hôtel Radisson, l’acteur a rencontré le président le 25 juillet à sa résidence de La Sablière, où un dîner a été organisé. Jackson, qui a quitté le Gabon pour le Ghana le 2 août, travaille en Afrique à Enslaved, une série en six épisodes sur l’histoire de l’esclavage dont il est le producteur exécutif.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte