Cinéma

Gabon : retour aux sources pour la star américaine Samuel L. Jackson

Samuel L. Jackson, le 26 juin 2019.

Samuel L. Jackson, le 26 juin 2019. © Jordan Strauss/AP/SIPA

L’acteur Samuel L. Jackson, qui se réclame de l’ethnie benga, a rencontré Ali Bongo Ondimba lors d’un voyage à Libreville. Un déplacement également professionnel, puisque la star travaille sur une série consacrée à l’esclavage.

L’acteur Samuel L. Jackson a reçu le 1er août un passeport gabonais des mains d’Alain Claude Bilie-By-Nzé, le ministre des Affaires étrangères. L’Américain, qui se réclame de l’ethnie benga, n’est en revanche pas titulaire de la nationalité gabonaise. Il est la première star à répondre à l’appel au retour qu’Ali Bongo Ondimba avait lancé en 2017 à l’adresse des afro-descendants.

À Libreville, où il logeait à l’hôtel Radisson, l’acteur a rencontré le président le 25 juillet à sa résidence de La Sablière, où un dîner a été organisé. Jackson, qui a quitté le Gabon pour le Ghana le 2 août, travaille en Afrique à Enslaved, une série en six épisodes sur l’histoire de l’esclavage dont il est le producteur exécutif.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte