Gabon : plusieurs anciens ministres menacés par le retour de l’opération anticorruption Mamba

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 05 août 2019 à 12h15
L'ex-ministre gabonais Ali Akbar Onanga Y’Obegue pourrait être l'une des prochaines cibles de « Mamba 2 ».

L'ex-ministre gabonais Ali Akbar Onanga Y’Obegue pourrait être l'une des prochaines cibles de « Mamba 2 ». © DR

Plusieurs arrestations devraient intervenir dans les semaines qui viennent au Gabon, dans le cadre de l’opération de lutte anticorruption « Mamba ».

« Mamba », l’opération anticorruption qui a conduit plusieurs ministres gabonais en prison en 2017, va être relancée. On s’attend, ce mois-ci, à de nouvelles arrestations.

Premier visé, Ali Akbar Onanga Y’Obegue, l’ex-ministre de l’Agriculture. Depuis son exclusion du PDG (au pouvoir) le 1er août, il a perdu son mandat de député et, donc, son immunité parlementaire. Ironie du sort, il fut membre de la cellule d’enquête de la présidence lors de « Mamba 1 ».

Christian Magnagna, l’ancien ministre du Budget, est lui aussi menacé.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte