Arts

Art : vif succès pour l’exposition sur les modèles noirs au musée d’Orsay

Étude d’après le modèle Joseph, de Théodore Chassériau, 1838.

Étude d’après le modèle Joseph, de Théodore Chassériau, 1838. © Musée Ingres, Montauban, France

Au musée d’Orsay, à Paris, l’exposition « Le Modèle noir. De Géricault à Matisse » a déplacé les foules.

L’exposition « Le modèle noir, de Géricault à Matisse », au musée d’Orsay, à Paris (26 mars-21 juillet), a remporté un vif succès : 500 000 personnes s’y sont pressées pour admirer les œuvres d’artistes occidentaux ayant travaillé avec des modèles d’origine africaine, dont bon nombre restaient peu connus du grand public.
Dans un musée qui accueille quelque 3 millions de visiteurs par an, cette exposition a attiré plus de monde que « Portraits de Cézanne » (400 000 entrées, en 2017) et un peu moins que « Picasso. Bleu et rose », qui avait battu le record de fréquentation (670 000 entrées, en 2018).

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte