Santé

[Chronique] RDC : avec Ebola, pas de pèlerinage à La Mecque

37160.HR.jpg ©

« Aucun visa ne sera délivré à toute personne qui viendrait de la RD Congo » : la décision qui prive les musulmans congolais de pèlerinage à La Mecque est motivée par le risque de contamination par la fièvre hémorragique. Qualifiée mi-juillet « d’urgence de santé publique de portée internationale », la dixième épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo a déjà tué plus de 1 700 personnes. Elle est la plus grave depuis celle qui a touché l’Afrique de l’Ouest entre fin 2013 et 2016. Le cinquième pilier de l’islam est prévu dans les prochaines semaines.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte