Banque

Gabon : BGFIBank et e-Doley en face-à-face à Paris

Agence centrale de la BGFI Bank à Libreville (Gabon) (image d'illustration). © Xavier Bourgois pour JA

Le litige qui oppose BGFIBank à la société gabonaise e-Doley sera bientôt examiné par le tribunal de commerce de Paris, qui doit décider s'il est compétent pour trancher le litige entre les deux entreprises.

E-Doley Finance et BGFIBank sont convoqués le 20 septembre au tribunal de commerce de Paris. Dirigé par le Gabonais Ernest Akendengue Tewelyo et représenté par l’avocat français Éric Moutet, e-Doley Finance affirme que la banque aurait exploité sans autorisation sa technologie brevetée pour mettre au point une solution de paiement par mobile.

7 millions d’euros

Accusant notamment BGFIBank de violation de la propriété intellectuelle et de rupture abusive de contrat, il réclame plus de 7 millions d’euros de réparations. E-Doley Finance estime que BGFIBank a violé le partenariat (« e-DoleyCash by BGFIBank ») qui les liait depuis 2013 et qui prévoyait un partage des bénéfices « pour chaque transaction réalisée ».

Le juge Bertrand Pelpel entendra les deux parties afin de décider si le tribunal de commerce est bien compétent. Pour e-Doley Finance, l’affaire peut être jugée en France, au motif qu’une entreprise française, Lemon Way, figure au dossier. Mais BGFIBank, défendu par Me Martine Cholay et le cabinet August Debouzy, estime que l’affaire devrait être jugée au Gabon.

Fermer

Je me connecte