Politique

Alliance Gbagbo-Bédié en Côte d’Ivoire : Simone, l’ex-première dame oubliée

L’ancienne première dame est toujours vice-présidente du FPI.

L’ancienne première dame est toujours vice-présidente du FPI. © Thierry Gouegnon/REUTERS

Simone Gbagbo n’était pas présente lors de la rencontre entre Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, le 29 juillet à Bruxelles. Le signe d’une marginalisation de l’ex-première dame.

Pour donner un peu plus encore de solennité à la rencontre, les deux anciens présidents ont tenu à ce que leurs épouses soient présentes. Henriette Konan Bédié et Nady Bamba, la deuxième femme de Laurent Gbagbo, qui ne se connaissaient pas jusque-là, ont ainsi pu nouer de premiers liens lors du déjeuner. L’ex-première dame Simone Gbagbo, restée à Abidjan, a été tenue à l’écart des préparatifs de la rencontre.

Henriette Konan Bédié l’a souvent snobée. Depuis qu’elle a retrouvé sa liberté, la première épouse de Laurent Gbagbo n’a pas eu droit à une visite. Bien que vice-présidente du FPI, elle est marginalisée en interne.

Si les deux époux se sont entretenus quelquefois au téléphone depuis la libération de l’ancien chef de l’État en janvier dernier, ils n’ont plus la complicité et la proximité d’autrefois, confient leurs proches.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte