Politique

Maroc : comment Nabil Benabdallah est devenu ministre

Nabil Benabdallah, ex-ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Politique de la ville, lors du 10e congrès du PPS, à Bouznika, en mai 2018. © Jalal Morchidi/Anadolu Agency/AFP

Repéré par le Premier ministre Driss Jettou, le militant de gauche Nabil Benabdallah est nommé ministre de la Communication en 2002. Celui qui est aujourd'hui secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme revient sur les dessous de cette promotion validée à l'époque par le roi Mohammed VI.

De Nabil Benabdallah, les Marocains connaissent la carrière tardive. L’homme à l’impeccable moustache a en effet géré le portefeuille de l’Habitat de 2012 à 2017 (le ministère a changé trois fois de nom durant cette période). Mais l’année du virage pour lui, c’est 2002.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte