Sport

Algérie : Serge Romano et Aziz Bouras, piliers du staff technique de Djamel Belmadi

Djamel Belmadi donne ses instructions lors du match Algérie-Kenya, le 30 juin 2019. © Hassan Ammar/AP/SIPA

Avant de signer son contrat avec la Fédération algérienne de football (FAF), en août 2018, Djamel Belmadi avait souhaité composer « son propre staff technique ». Son vœu a été exaucé, puisqu’il s’est entouré de deux proches : Serge Romano, 55 ans, et Aziz Bouras, 54 ans.

Le premier, Serge Romano, qui a le rang de sélectionneur adjoint, est un ancien joueur professionnel – Metz, Toulouse, Martigues, Wolverhampton, Troyes – devenu entraîneur, notamment à Sedan, Dijon et Amiens. Cet ancien défenseur connaît Belmadi depuis plusieurs années et fut même son adjoint à Lekhwiya et en sélection du Qatar.

Le second, Aziz Bouras, natif d’Azzaba, dans la wilaya de Skikda (Est), avait rejoint le staff technique des Fennecs en avril 2017, lors de la nomination de l’Espagnol Lucas Alacaraz. Puis il l’avait quitté en février 2018, après un désaccord avec Rabah Madjer. L’ancien entraîneur des gardiens du FC Sochaux pendant dix-sept ans, avec qui Belmadi a également travaillé à Lekhwiya et en équipe nationale, a été rappelé par ce dernier il y a un an.

Sa mission : pré­pa­rer les gardiens de but. Le staff technique a connu un couac juste avant le début de la CAN. Alexandre Dellal, préparateur physique, a claqué la porte à la suite d’un désaccord avec un membre du corps médical. Belmadi, à l’origine de la venue du Français, ne l’a pas convaincu de rester.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte