Politique

Crise anglophone au Cameroun : le club des ex-présidents fait pression sur Paul Biya

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Le chef de l’État camerounais Paul Biya, à Pékin, en mars 2018.

Le chef de l’État camerounais Paul Biya, à Pékin, en mars 2018. © Lintao Zhang/Pool via Reuters

Un colloque sur la situation au Cameroun pourrait être organisé par le Forum des anciens chefs d’État et de gouvernement africains pour la paix.

Le Forum des anciens chefs d’État et de gouvernement africains pour la paix envisage d’organiser un colloque sur la situation au Cameroun. Objectif : aider les autorités de ce pays à trouver une solution durable au conflit qui les oppose aux séparatistes anglophones.

En quête d’appuis diplomatiques et financiers, notamment aux États-Unis et au Canada, les promoteurs de ce projet ont déjà reçu le soutien de l’Américain Tibor Nagy, secrétaire d’État adjoint chargé des Affaires africaines. Ils feront connaître « dans les meilleurs délais » la date (entre la fin d’août et le début de septembre) et le lieu (soit Addis-Abeba, soit Nairobi si la situation politique se détériorait en Éthiopie) de ce symposium.

Remise des recommandations à Yaoundé

Le groupe, que préside l’ancien chef de l’État mozambicain Joaquim Chissano, se compose d’une quarantaine de membres. Les plus actifs dans ce dossier sont le Nigérian Olusegun Obasanjo, le Tanzanien Benjamin Mkapa et le Sud-Africain Thabo Mbeki, à qui ses pairs ont confié le soin de mener cette mission.

Sitôt désigné, Mbeki a, selon nos sources, téléphoné à trois reprises au cabinet civil de Paul Biya afin d’informer le chef de l’État camerounais de l’avancement du projet et d’obtenir son aval. Samuel Mvondo Ayolo, le directeur dudit cabinet, lui a promis que Biya, indisponible à chaque fois, le rappellerait. Jusque-là sans succès.

Mbeki ne baisse pas pour autant les bras. En dépit du silence du Palais d’Etoudi, le groupe des « ex- » compte se rendre à Yaoundé sitôt le colloque terminé afin, espère-t-il, de remettre au président en personne les recommandations issues de ses travaux.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte