Politique

RDC : dernières négociations en coulisses avant l’annonce du gouvernement

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Félix Tshisékedi, Joseph Kabila  et leurs proches, à N’sele, le 21 juillet 2019.

Félix Tshisékedi, Joseph Kabila et leurs proches, à N'sele, le 21 juillet 2019. © DR

Six mois après l’investiture du président congolais, et deux mois après la nomination de Sylvestre Ilunga Ilunkamba au poste de Premier ministre, la composition du gouvernement devrait être rendue publique cette semaine. Félix Tshisekedi et Joseph Kabila ont réglé les derniers détails lors d’un dîner à N’sele.

Le 21 juillet, Félix Tshisekedi a invité à dîner Joseph Kabila dans sa résidence de N’sele. Cette rencontre a permis aux deux hommes d’aplanir les différends de leurs camps respectifs concernant la composition du gouvernement.

42 postes pour le FCC, 23 pour le Cach

Étaient également conviés Néhémie Mwilanya, Antoine Ghonda et Kazadi Nyembwe, membres du Front commun pour le Congo (FCC, la coalition de Kabila), ainsi que François Beya, conseiller spécial de Tshisekedi en matière de sécurité.

Le président souhaitait que la composition du gouvernement soit rendue publique le 25 juillet, veille de son déplacement au Nigeria. Mais, à la demande de Mwilanya, coordonnateur du FCC, cette annonce a été reportée.

Elle devrait être faite dans les prochains jours, le temps pour la famille politique de l’ex-président de se concentrer sur l’élection des membres du bureau du Sénat. Le gouvernement devrait compter 65 membres : 42 pour le FCC et 23 pour la coalition Cap pour le changement (Cach) de Tshisekedi.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer