Diplomatie

Maroc – États-Unis : comment Rabat influence Washington sur le dossier du Sahara occidental

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita (à g.), avec le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, le 17 septembre 2018, à Washington. © Jacquelyn Martin/AP/SIPA

Pour s’adapter à la nouvelle réglementation américaine, les autorités chérifiennes ont restructuré leurs réseaux de lobbying dans la capitale fédérale. Avec un double objectif : plaider leur cause dans le dossier du Sahara et promouvoir leur rôle régional.

Sur la colline du Capitole tout comme dans les coulisses de l’aile ouest de la Maison-Blanche prolifère en toute légalité un type particulier de conseillers : les lobbyistes. Dans la première puissance du monde, le lobbying s’avère un business lucratif, que ce soit pour le compte de grandes firmes ou pour celui de gouvernements étrangers – ce qu’on appelle pudiquement la « communication institutionnelle ».

Et le Maroc n’est pas le moins actif dans le secteur. C’est même l’un des gros clients des cabinets de conseil de K-Street, l’avenue où la plupart de ces firmes ont élu domicile. L’objectif principal du lobbying marocain ? Défendre sa souveraineté territoriale sur le Sahara auprès des membres du Parlement et de l’Administration américaine.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte