Politique

Mali-OIF : quand Tiéman Hubert Coulibaly prodigue ses conseils à Louise Mushikiwabo

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 30 juillet 2019 à 17:47

Tiéman Hubert Coulibaly, ancien ministre malien des Affaires étrangères, lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur le Mali, le 11 avril 2018. © Mary Altaffer/AP/SIPA

L’ancien ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly, a profité de son passage à Paris pour multiplier les rencontres en amont du sommet Afrique-France, qui se tiendra en 2020 en France. Il a notmment échangé sur le sujet avec Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie, dont il est proche.

De passage à Paris, Tiéman Hubert Coulibaly a échangé le 10 juillet avec Stéphanie Rivoal, secrétaire générale du sommet Afrique-France qui se tiendra à Paris et à Bordeaux du 4 au 6 juin 2020.

L’ancien ministre malien des Affaires étrangères est un conseiller informel de l’ex-ambassadrice de France en Ouganda pour cet événement.

Le 12, il s’est entretenu avec son ex-homologue rwandaise, la secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, dont il est proche. Il a aussi rencontré Franck Paris, le « Monsieur Afrique » d’Emmanuel Macron.