Diplomatie

Mali-OIF : quand Tiéman Hubert Coulibaly prodigue ses conseils à Louise Mushikiwabo

Tiéman Hubert Coulibaly, ancien ministre malien des Affaires étrangères, lors de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur le Mali, le 11 avril 2018.

Tiéman Hubert Coulibaly, ancien ministre malien des Affaires étrangères, lors de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur le Mali, le 11 avril 2018. © Mary Altaffer/AP/SIPA

L’ancien ministre malien des Affaires étrangères, Tiéman Hubert Coulibaly, a profité de son passage à Paris pour multiplier les rencontres en amont du sommet Afrique-France, qui se tiendra en 2020 en France. Il a notmment échangé sur le sujet avec Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie, dont il est proche.

De passage à Paris, Tiéman Hubert Coulibaly a échangé le 10 juillet avec Stéphanie Rivoal, secrétaire générale du sommet Afrique-France qui se tiendra à Paris et à Bordeaux du 4 au 6 juin 2020.

L’ancien ministre malien des Affaires étrangères est un conseiller informel de l’ex-ambassadrice de France en Ouganda pour cet événement.

Le 12, il s’est entretenu avec son ex-homologue rwandaise, la secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, dont il est proche. Il a aussi rencontré Franck Paris, le « Monsieur Afrique » d’Emmanuel Macron.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte