Politique

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro en quête de soutiens, de la Turquie au Maroc

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 1 septembre 2020 à 10:55

À Abidjan en novembre. © Issam Zelji/TRUTHBIRD MEDIAS pour JA

Guillaume Soro est arrivé en France mi-­juillet, après avoir séjourné en Turquie et être passé au Maroc, où il a notamment dîné avec son ami Alexandre Benalla, l’ex-chargé de mission du cabinet d’Emmanuel Macron au centre de l’affaire politico-judiciaire qui porte son nom.

L’ex-président de l’Assemblée nationale, qui n’est pas retourné en Côte d’Ivoire depuis plusieurs semaines, enchaîne les voyages à titre privé. À Istanbul, il était attendu par ses amis Ramazan Çırak, président de la Chambre de commerce de Turquie en Côte d’Ivoire, et Serdar Toros Cengiz, ancien conseiller ministériel. Ce dernier l’a présenté à des hommes d’affaires et, le 5 juillet, à Egemen Bağış, l’ancien ministre des Affaires européennes.

Reconverti dans des activités de conseil, Bağış a confié à JA avoir « eu des échanges de vues » avec Soro. Face à ses hôtes, ce dernier n’a pas fait mystère de ses ambitions présidentielles. Il les a même conviés par courrier à assister « très prochainement au lancement de [son] mouvement politique, le GPS ».

Le 9 juillet, l’ex-­Premier ministre ivoirien a déjeuné à Osmangazi avec le francophone Cem Hasanoğlu, adjoint au maire de cette ville de 860 000 habitants qui sera bientôt jumelée avec Abidjan. À Ankara, le 10 juillet, il a été reçu au Parlement par le député Ali Özkaya, proche (et avocat) du président Recep Tayyip Erdoğan.

Serdar Cengiz a tenté de lui organiser un rendez-vous avec Fuat Oktay, le vice-­président, au palais présidentiel. En vain, cette initiative ayant été prise en dehors des canaux diplomatiques. Soro a ensuite passé quelques jours de vacances avec Amir Moshkabadi, un homme d’affaires iranien.

Au Maroc : un dîner avec Alexandre Benalla

Précédemment, Guillaume Soro s’était rendu au Maroc, du 11 au 25 juin. Le lobbyiste et communicant Omar Alaoui a contribué à préparer ce déplacement. À Casablanca, Soro a dîné avec son ami Alexandre Benalla.

L’ex-chargé de mission du cabinet d’Emmanuel Macron lui a ensuite présenté à Marrakech l’un de ses proches, l’homme d’affaires Vincent Miclet, qui a bâti une partie de sa fortune en Angola. Soro est également passé par la capitale marocaine, où il était logé au Sofitel Rabat Jardin des roses.