Politique

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro en quête de soutiens, de la Turquie au Maroc

À Abidjan 
en novembre.

À Abidjan en novembre. © Issam Zelji/TRUTHBIRD MEDIAS pour JA

Guillaume Soro est arrivé en France mi-­juillet, après avoir séjourné en Turquie et être passé au Maroc, où il a notamment dîné avec son ami Alexandre Benalla, l’ex-chargé de mission du cabinet d’Emmanuel Macron au centre de l’affaire politico-judiciaire qui porte son nom.

L’ex-président de l’Assemblée nationale, qui n’est pas retourné en Côte d’Ivoire depuis plusieurs semaines, enchaîne les voyages à titre privé. À Istanbul, il était attendu par ses amis Ramazan Çırak, président de la Chambre de commerce de Turquie en Côte d’Ivoire, et Serdar Toros Cengiz, ancien conseiller ministériel. Ce dernier l’a présenté à des hommes d’affaires et, le 5 juillet, à Egemen Bağış, l’ancien ministre des Affaires européennes.

Reconverti dans des activités de conseil, Bağış a confié à JA avoir « eu des échanges de vues » avec Soro. Face à ses hôtes, ce dernier n’a pas fait mystère de ses ambitions présidentielles. Il les a même conviés par courrier à assister « très prochainement au lancement de [son] mouvement politique, le GPS ».

Le 9 juillet, l’ex-­Premier ministre ivoirien a déjeuné à Osmangazi avec le francophone Cem Hasanoğlu, adjoint au maire de cette ville de 860 000 habitants qui sera bientôt jumelée avec Abidjan. À Ankara, le 10 juillet, il a été reçu au Parlement par le député Ali Özkaya, proche (et avocat) du président Recep Tayyip Erdoğan.

Serdar Cengiz a tenté de lui organiser un rendez-vous avec Fuat Oktay, le vice-­président, au palais présidentiel. En vain, cette initiative ayant été prise en dehors des canaux diplomatiques. Soro a ensuite passé quelques jours de vacances avec Amir Moshkabadi, un homme d’affaires iranien.

Au Maroc : un dîner avec Alexandre Benalla

Précédemment, Guillaume Soro s’était rendu au Maroc, du 11 au 25 juin. Le lobbyiste et communicant Omar Alaoui a contribué à préparer ce déplacement. À Casablanca, Soro a dîné avec son ami Alexandre Benalla.

L’ex-chargé de mission du cabinet d’Emmanuel Macron lui a ensuite présenté à Marrakech l’un de ses proches, l’homme d’affaires Vincent Miclet, qui a bâti une partie de sa fortune en Angola. Soro est également passé par la capitale marocaine, où il était logé au Sofitel Rabat Jardin des roses.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte