Société
Mohammed VI lors de la beï’a, cérémonie d’allégeance au roi, le 21 août 2012, devant le palais royal de Rabat, place du Méchouar. © MAP

Cet article est issu du dossier

Maroc : 1999-2019, ces vingt premières années de règne de Mohammed VI qui ont tout changé

Voir tout le sommaire
Économie

Maroc – Dix réalisations phares : champions nationaux (9/10)

Les changements sont tangibles dans de nombreux domaines depuis l’accession au trône de Mohammed VI, en juillet 1999.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 25 juillet 2019 à 16:36

Vue de la tour Maroc Télécom à Rabat. L’opérateur est passé, en 2014, sous le contrôle de l’émirati Etisalat. © Viguier

Dans ce dossier

Couramment utilisé par les décideurs économiques, les médias et l’opinion publique pour illustrer les progrès de la stratégie économique du pays, le concept des « champions nationaux » est né au milieu des années 2000. Qui sont ces champions ?

Les plus grandes entreprises marocaines, publiques comme privées, qui, d’une part, ont démontré leur capacité à être compétitives et à rivaliser avec les multinationales et, d’autre part, sont susceptibles de rehausser substantiellement le niveau de l’économie et de la moderniser. Parmi elles, on peut citer Al Mada, OCP, Maroc Telecom, Addoha, BMCE Bank of Africa, Attijariwafa Bank ou encore la Banque centrale populaire.