Politique

Gabon : le fils du général Alioune Ibaba nommé à la tête de la DGDI

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 15 juillet 2019 à 16h38
Une place de Libreville, au Gabon (image d’illustration).

Une place de Libreville, au Gabon (image d'illustration). © Jacques Torregano/JA

Le colonel Alain Djibril Ibaba, le fils du général Alioune Ibaba, a pris la tête de la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) le 9 juillet.

Nommé par décret le 9 juillet à la tête de la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI), le colonel Alain Djibril Ibaba est le fils du général Alioune Ibaba.

Malade, ce dernier, conseiller à la présidence, ex-directeur du protocole, ne remplit plus sa mission depuis l’été 2017 mais n’a rendu son bureau au palais qu’en juillet 2018, étant mis de facto à la retraite à la demande du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba. Selon nos sources, il n’a pour autant pas été formellement relevé de ses fonctions.

Nouvelle nomination au CNS

Un autre des protégés d’Alioune Ibaba, Jean-Claude Sipamio Berre, a été promu général et nommé secrétaire permanent du Conseil national de sécurité. Il est le fils d’Hélène Sipamio Berre, première femme à avoir atteint le grade de général au Gabon et qui fit ses classes aux côtés d’Alioune Ibaba.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer