Transport aérien

Aérien : nouveau round judiciaire entre Air France et Air Madagascar

Anne Rigail, directrice générale d'Air France, et Rolland Besoa Razafimharo, directeur général d'Air Madagascar © Montage JA

Le 2 juillet, les deux compagnies aériennes avaient rendez-vous à la barre du tribunal de commerce de Paris, dans le cadre des deux avions dont elles se disputent la propriété... et le montant de la facture.

En juin 2012, alors inscrite par Bruxelles sur la liste noire des compagnies aériennes, Air Madagascar se procurait auprès d’Air France deux Airbus A340 pour un montant de 67 millions de dollars. Immatriculés en Europe, ces avions lui permettaient notamment d’assurer sa liaison vers Paris.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)
Fermer

Je me connecte