Justice

Corruption dans l’athlétisme – Lamine Diack : « Vivement ce procès ! Je vais enfin pouvoir m’expliquer »

Lamine Diack, Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF). © Vincent FOURNIER/JA

La justice française a annoncé l’ouverture prochaine du procès de Lamine Diack pour corruption. Un « soulagement », jure l’ancien patron de l’athlétisme mondial, qui, après avoir observé le silence pendant quatre ans, s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique.

Son visage est creusé, ses traits tirés. À l’extérieur, une vague de chaleur s’est abattue sur Paris et le thermomètre frôle les 40 °C. Lamine Diack, lui, profite de la fraîcheur des bureaux climatisés de ses avocats. En costume léger et sandales de marche, il se décrit lui-même comme « un papi de 86 ans ». La faute aux années qui passent, mais pas seulement : « Mon état de santé n’est plus des meilleurs. Je n’ai pas pu poursuivre mon traitement avec mes médecins à Monaco. Et cela va bientôt faire quatre ans que cela dure. »

Quatre longues années où « l’affaire » a régulièrement fait la une des médias. Un scandale à tiroirs, qui a ébranlé l’athlé­tisme mondial et jeté une lumière crue sur les magouilles présumées de ses dirigeants, à commencer par Diack, influent président de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) de 1999 à 2015 et membre du Comité international olympique (CIO).

Un vaste système de corruption

Selon le juge d’instruction français Renaud Van Ruymbeke, l’ancienne gloire du sport sénégalais aurait été, avec son fils, Papa Massata Diack, ex-consultant en marketing à l’IAAF, au cœur d’un vaste système de corruption visant à couvrir des cas de dopage d’athlètes russes en échange de pots-de-vin. Une accusation qui lui vaut un procès, lequel s’ouvrira dans quelques mois devant le tribunal correctionnel de Paris pour « corruption active et passive », « blanchiment en bande organisée » ou encore « abus de confiance ». « Vivement ce procès, je vais enfin pouvoir m’expliquer », commente-t-il sobrement.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte