Politique

Éthiopie : Abiy Ahmed, un réformiste en péril

Sur la télévision nationale, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed annonce un coup d'État manqué, le dimanche 23 juin 2019. © AP/SIPA

Abiy Ahmed a délivré, le 1er juillet, son discours annuel devant les députés. Une semaine après l’assassinat, le 22 juin, de son chef d’état-major et du président de la région Amhara, le Premier ministre éthiopien a soutenu son bilan et n'a pas hésité à durcir le ton.

Initialement prévu le 24 juin, le discours annuel du Premier ministre éthiopien a finalement eu lieu le 1er juillet. Devant un parterre de députés, Abiy Ahmed s’est voulu optimiste sur l’avancée des réformes entreprises au cours des douze derniers mois. Il n’a pas éludé l’épineuse question de la Constitution fédérale, tout en appelant les Éthiopiens à l’unité. Si celle-ci était mise à mal, « nous laisserons tomber nos stylos et nous nous armerons de Kalachnikov pour défendre le pays », a-t-il assuré, selon des propos rapportés par le site Addis Fortune.

Abiy Ahmed n’est pas devenu Premier ministre par hasard. Il sait que, lorsque les temps sont difficiles et les vents contraires, il faut soigner les apparences. S’afficher imperturbable, même quand le navire tangue. Une semaine plus tôt, il avait donc ressorti son treillis militaire, à la télévision nationale, pour tenter de répondre, impassible, aux nombreuses questions soulevées par ce qu’il a qualifié de « tentative de coup d’État » et qui s’est soldé, le 22 juin, par l’assassinat de son chef d’état-major, Seare Mekonnen, et du président de la région Amhara, Ambachew Mekonnen.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte